Quels aliments manger pour refaire sa flore intestinale ?

L’intestin est le siège de plusieurs milliards de microorganismes. C’est la flore intestinale. Cette dernière joue un rôle essentiel dans le maintien de la bonne santé. À cet effet, elle demeure une aide précieuse à la digestion et au fonctionnement optimal du transit intestinal. Bien que le rôle des bactéries dans cette partie de l’organisme soit primordial, tout déséquilibre est nuisible au système immunitaire. En effet, une mauvaise alimentation peut mettre en péril votre flore intestinale. Comment la refaire ? Voici des aliments très efficaces.

Le Kéfir : le produit lacté russe

Le kéfir est un produit lacté d’origine russe, riche en calcium et en vitamine B1 et B12. C’est un aliment dont la digestion est très aisée du fait de sa composition en protéine partiellement digérée. Il est fortement recommandé pour soigner les affections stomacales délicates et surtout calmer plusieurs infections microbiennes, tous deux des symptômes d’une flore intestinale déséquilibrée.

Le Chicorée : source d’inuline

L’inuline est une composante très bénéfique pour l’intestin. Elle y favorise la croissance des bactéries bénéfiques pour refaire la flore intestinale. La chicorée garantit un approvisionnement important en inuline. En effet, la racine de la chicorée est très riche en inuline. Cette dernière est aussi présente dans la banane, l’oignon, les asperges, le seigle, etc. Râpée, grillée ou accompagnée de café, l’utilisation de la chicorée soulage très rapidement. Sa teneur en fibre, en fer et en phosphore est un véritable atout.

Les yaourts probiotiques : les bactéries au service de la santé

Les yaourts probiotiques contiennent des bactéries acido-lactiques. Lorsque le déséquilibre est poussé, causant des diarrhées, la consommation de ce yaourt permet de rétablir l’équilibre intestinal. Il est essentiel de limiter la diarrhée pour éviter de perdre les micro-organismes dont les effets sont bénéfiques pour la flore intestinale. Le principe actif permet d’éviter les ballonnements abdominaux.

Le yaourt naturel : l’alternative au traitement diarrhéique

Lorsque les affections diarrhéiques sont chroniques, il est recommandé de prendre des antibiotiques. L’association du yaourt naturel permet dans ce cas d’éviter la destruction totale des bonnes bactéries. Certains antibiotiques ciblent la bactérie Helicobacter Pylori. Lorsque celle-ci est totalement détruite, elle crée des gastrites sévères, un cancer gastrique ou un ulcère. La prise du yaourt accompagne l’action de l’antibiotique pour vous aider à préserver efficacement votre flore intestinale. La teneur en vitamine D, en phosphore et en calcium accélère la satisfaction.

Le miel : le remède simple

Le miel est particulièrement riche en fructo-oligosaccharides. À cet effet, il est considéré comme un aliment pré biotique qui stimule aisément les bactéries inoffensives de l’intestin. De plus, il est efficace dans la lutte contre les substances toxiques et les constipations. Toutefois, vous devrez faire attention dans la consommation de cet aliment, surtout pour son pouvoir calorique qui avoisine celui du sucre. C’est un puissant antioxydant qui saura être bénéfique à votre organisme.

La choucroute : le super aliment

La choucroute qui n’est autre que le chou fermenté est un super aliment qui stimule la prolifération des bactéries bénéfiques à l’intestin et lutte activement contre les micro-organismes nocifs. Grâce à la lactofermentation, le chou est transformé en produit probiotique bénéfique à la flore intestinale.

L’utilité de la flore intestinale n’est plus à démontrer. Toutefois, il convient de régler son alimentation afin de ne pas y créer soi-même un déséquilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.