Comment nettoyer l'intestin naturellement

Régime seignalet : C’est quoi ?

Il est une évidence qui ressort des résultats des recherches du docteur Seignalet. Nous mourrons et souffrons de ce que nous mangeons au quotidien. Notre flore intestinale est détruite à petit coup et nous vivons avec une multitude de petites maladies en face desquelles les calmants et autres produits prescrits par la médecine moderne sont impuissants. Quelle solution propose donc le docteur Seignalet ? Un régime très radical dit hypotoxique. En quoi consiste-t-il ?

On vit comme on mange

Manger ou du moins se nourrir fait partie des cinq besoins fondamentaux. Tous les hommes ainsi que les animaux en sont conscients par instinct de survie. Pour cette raison, la société moderne mange de tout n’importe comment, à tout moment sans contrôle aucun. Cet état des choses a fait naître au sein de la population mondiale des maladies dites chroniques qui sont dues du fait de la méconnaissance de soi en tant que personne avec un organisme et une flore intestinale unique. En effet, nous nous méconnaissons et nous ignorons tout de notre héritage génétique qui fait que chaque individu est prédisposé à consommer certains aliments au lieu d’autres et à développer certaines affections si nous continuons de manger en priorisant les produits industriels, les produits céréaliers, les produits laitiers pour ne citer que ceux-là.

Que devons-nous éviter de manger ?

Au prime abord, le régime Seignalet préconise de se passer de tous les produits laitiers, quelles que soient leurs origines (vache, chèvre, brebis) parce que le lait et les dérivés de lait de ces espèces diffèrent du lait de la femme humaine. Les produits céréaliers sont la deuxième catégorie d’aliments avec lesquels, Seignalet recommande de faire très attention notamment avec le maïs, le blé, le seigle, l’épeautre, l’orge, l’avoine, le kamut triticale, etc. La plupart ayant subi aujourd’hui des modifications de leurs codes génétiques et ne sont plus à proprement parler adapté à l’intestin humain. Nous devons aussi éviter de manger du sucre et du sel raffiné, du tabac, de la viande grillée, les boissons acidifiantes telles que le soda, la bière, l’alcool fort, le vin blanc, l’eau gazeuse, de l’huile d’origine animale, les produits industriels tels que les plats préparés, les conserves, les pizzas, les ketchups, etc.

Le régime ancestral de Seignalet

Ce régime n’est pas en soi une solution miracle, mais une rémission. Les malades qui souffrent d’arthrite, de cancer, des maladies auto-immunes, de gastrite, d’asthme, de rhume des foins et bien d’autres maladies, devront prendre de nouvelles habitudes alimentaires qui permettront à leurs organismes de se refaire une nouvelle défense immunitaire afin de combattre plus efficacement les maux dont ils souffrent. La méthode Seignalet est fondée sur 6 grands principes :    

  • la qualité nutritionnelle des plats à consommer est plus importante que la quantité ;
  • le régime est sans gluten et sans caséine. La priorité est faite au frais, au cru, et à des cuissons douces par rapport à toutes autres formes de repas.
  • éviter les repas chauffés à plus de 100 °C, car ces modes de cuisson sont nocifs à l’organisme ;
  • limiter au mieux les produits industriels et prioriser la consommation du bio ;
  • renforcer son organisme avec des suppléments de vitamines, d’oligo-éléments, des probiotiques et de sels minéraux ;
  • faire des activités physiques et éviter les situations de stress.

C’est un régime qui vise à limiter l’augmentation de toxines d’origines alimentaires dans le corps de l’homme. Ainsi, la journée type d’une personne qui suit le régime se constitue par exemple au petit déjeuner et au dîner par exemple des aliments essentiels suivants :

  • le petit déjeuner : fruits, miel, salades ;
  • collation du matin : graines et fruits frais ;
  • entrées : crudités, salades, jus de légumes ;
  • légumineuses, Jambon, huiles végétales, algues, crustacées, céréales complètes, œufs viande ;
  • entrée : crudités, épinards, betteraves, radis, laitues, feuille de chêne, endives, poivrons, etc. Plat : avoine, riz, quinoa, lentilles, œufs, poissons maigres, etc.

Bon à savoir

Un abandon de ce régime dit Seignalet vaut rechute systématique et instantanée. Il faudra donc en faire son nouveau mode de vie alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.