Quoi manger quand mon intestin est irrité ?

L’irritation de l’intestin était un mal difficile à cerner. Aujourd’hui, il y a une meilleure compréhension de ce mal. Toutefois, son diagnostic est difficile. Mais, une fois qu’il est cerné, vous pouvez adopter un régime alimentaire pour y remédier. Découvrez, dans cet article, ce que vous devez manger lorsque vous êtes exposé à ce mal.

Les causes

Lorsque votre intestin est irrité, vous êtes alors face à un syndrome du côlon irritable. Toutes les causes de ce mal ne sont pas encore connues. Certains cas sont la conséquence d’une infection d’origine bactérienne au niveau gastro-intestinal. Le déséquilibre de la flore intestinale est responsable du syndrome chez d’autres.
Dans tous les cas, vous devez savoir que ce sont les repas et le stress qui déclenchent les douleurs chez ceux qui en souffrent.
Encore appelé syndrome de l’intestin irritable (SII), ce mal se manifeste par des ballonnements, des maux de ventre, la constipation, la diarrhée…
Ces symptômes deviennent le quotidien de ceux qui en souffrent. Toutefois, la variété, la fréquence et l’intensité de ces symptômes diffèrent d’un malade à un autre. En France par exemple, ce syndrome touche 5 % de la population. Il se traduit, parfois, par le trouble de la motricité, une sensibilité intestinale importante et une micro-inflammation de l’intestin. Les divers examens que les médecins pratiquent ne révèlent rien. Ces spécialistes se basent sur les signes cliniques, cités plus haut, pour établir leurs diagnostics.

L’importance du microbiote

Les scientifiques ont porté leurs recherches sur les microbiotes. Ces derniers sont des bactéries qui occupent en grand nombre vos intestins. Ils jouent quatre principales fonctions :
  • La production de vitamines (K, B12, B8…) ;
  • La dégradation de composés d’origine alimentaire (les fibres) ;
  • Le développement du tube digestif ;
  • Les défenses immunitaires.
Les études des scientifiques ont également permis de comprendre une chose importante : les personnes atteintes du syndrome ont moins de bactéries qui utilisent du lactate, mais elles ont plus de bactéries qui utilisent le sulfate. Ces observations ont permis d’avancer sur les moyens pour soulager ceux qui souffrent de ce mal.

Le régime bon alimentaire

Si vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, vous devez observer un nouveau régime alimentaire. Ce régime va rétablir l’équilibre de votre intestin.

Les fibres solubles et l’eau

Les fibres solubles sont très importantes pour l’organisme. Leur consommation vous soulagera de ce mal. Ces fibres rendent la digestion douce. Elles garantissent le mouvement normal du tube digestif. L’avantage, en consommant ces fibres, est qu’elles sont transformées en acides gras à chaînes courtes. Ces derniers stimulent la réabsorption d’eau et de sodium dans le côlon, évitant ainsi les selles molles. Insérez ces aliments dans chacun de vos repas. Vous trouverez ces fibres solubles dans les aliments ci-après :
  • Le son et la farine d’olive ;
  • L’orge ;
  • Le sarrasin ;
  • Les pommes épluchées ;
  • Les pommes de terre sans peau.
Vous pouvez consommer également certains légumes non cuits comme la carotte, la courge, la courgette et la patate douce. Ces aliments ont une faible teneur en fibres insolubles.

Comme fruits, privilégiez la pomme. Elle contient de la fibre soluble (la pectine). Toutefois, vous devez l’éplucher avant de la consommer, car d’autres fibres insolubles sont concentrées dans sa peau.

Vous devez également boire 1,5 à 2 litres d’eau chaque jour. Étalez cette quantité sur tout le long de la journée et ne buvez pas plus d’un verre en une prise. Vous devez également éviter l’eau glacée comme moyen d’hydratation. Si vous respectez cela, vous allez éviter la distension abdominale très douloureuse.

Le psyllium

Vous pouvez songer à intégrer du psyllium dans votre alimentation, si les recommandations précédentes n’arrivaient pas à vous soulager. Quel est son rôle ? Sa consommation favorise l’augmentation de l’apport en fibres solubles. Commencez par une posologie d’une cuillère à soupe. Au fil du temps, vous pouvez augmenter la dose à deux cuillères à soupe, si la tolérance est bonne. Buvez beaucoup d’eau lorsque vous consommez ce produit végétal.

Les aliments à éviter

Lorsque vous souffrez du SII, vous devez supprimer les aliments qui sont source de gaz de votre repas. Il est vrai que les réactions digestives diffèrent d’un patient à un autre, mais cela ne doit pas vous autoriser à manger des denrées gazogènes. Ces aliments à supprimer sont :
  • Les légumes qui sont source d’amidon (pois chiche, fèves rouges, graines de soja, etc.) ;
  • Les fruits qui contiennent du fructose (pommes crues, figues, dattes…) ;
  • La famille des crucifères (choux de Bruxelles, chou-fleur, brocoli…) ;
  • Les édulcorants (le sorbitol pour exemple) ;
  • Le mannitol (gommes à mâcher, bonbons sans sucre, boissons gazeuses…).
Vous devez éviter les aliments riches en gras. Ces derniers sont à restreindre. Ils ralentissent votre digestion. Ils sont également la cause des spasmes du système digestif. Vous devez alors éviter :
  • Les aliments frits (croquettes, les poulets et les calmars frits…) ;
  • Les vinaigrettes riches en lipides ;
  • Les viandes, la volaille ;
  • Les poissons les plus gras.
Les fibres insolubles doivent disparaître de votre alimentation. Dites alors adieu aux céréales de blé et aux noix et graines entières !
 
Jérôme.

Que diriez-vous de “forcer” votre intestin à améliorer votre santé !

X kilos en moins pour X confort intestinal en plus !

Pour en savoir plus télécharger cet ebook gratuitement.

intestin

Comment prendre soin de son intestin ?

Télécharger ce guide gratuit de 19 pages

-Quels sont les aliments à éviter?
-Quels sont les aliments à favoriser?  

Sources : 

https://www.nhs.uk/live-well/eat-well/good-foods-to-help-your-digestion/

https://www.verywellhealth.com/eating-tips-for-when-you-have-ibs-pain-1945010

https://paleoleap.com/what-is-a-gut-irritant-anyway-a-beginners-guide/

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lepouvoirdesaliments.fr

Pour ne rien rater de l’actualité de la page, abonnez-vous en suivant les étapes comme ci-dessous : s’abonner et voir en premier (merci) 😉

Merci de partager cet article sur Facebook!👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.