Des aliments santé que vous ne devriez jamais manger

Les jus de fruits

Démarrer sa journée avec un bon verre de jus de fruit, quel régal. Le jus de fruits est aussi dangereux que le soda, ou presque aussi mauvais quand vous le buvez en abondance. Pensez-y de la façon suivante : lorsque vous buvez un verre de jus d’orange d’environ 250 ml, vous consommez le jus de quatre oranges de taille moyenne en quelques secondes – ou quelques minutes tout au plus. Combien de temps vous faut-il pour manger quatre oranges ? Et vous savez que de manger des fruits bruts est bien meilleur (merci, en grande partie, à toute cette fibre saine.)

Le jus de fruits est problématique à cause du facteur de fructose. En juin 2014, une étude publiée dans la revue Nutrition a révélé que la concentration moyenne de fructose du jus de fruits est de 45,5 g par litre. Pour le soda, c’est 50 grammes. Nos corps ne sont pas conçus pour faire face à ce type de surcharge en fructose. Alors que le glucose sert de carburant à notre corps, le fructose est presque exclusivement transformé dans le foie où il est transformé en graisse.

Pauvres en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants, mais bourrés de sucre, les jus de fruits pourraient accroître les risques d’obésité, de diabète et d’accidents cardio-vasculaires.

 Protéine de soja

Contrairement à la croyance populaire, les produits à base de soja ne sont pas bons pour la santé. Tout au moins, le soja non fermenté. Le soja fermenté est une autre chose. Mais boire du lait de soja et manger des protéines de soja en est encore une autre. La plupart du soja cultivé est génétiquement modifié pour résister aux applications de glyphosate, l’ingrédient actif du désherbant Roundup. Une étude norvégienne récente a trouvé des niveaux « extrêmes » de glyphosate dans le soja ce qui signifie que nous mangeons des herbicides lorsque nous mangeons du soja non biologique. C’est un problème sérieux, étant donné que le glyphosate est lié à de nombreux problèmes de santé, y compris la mort cellulaire humaine.

Il est généralement accepté que l’utilisation à long terme de suppléments diététiques de soja comme la protéine de soja est dangereuse parce qu’elle a été liée à ce qui suit :

  • Rhinite allergique (rhume des foins)
  • Asthme
  • Cancer du sein
  • Fibrose kystique
  • Cancer de l’endomètre
  • Hypothyroïdie (thyroïde sous-active)
  • Maladie rénale
  • Cancer de la vessie

D’excellentes raisons pour lesquelles le soja est certainement l’un des aliments santé que vous ne devriez jamais manger.

Meilleure option : Si vous aimez la sauce de soja, choisissez plutôt des aminos de noix de coco. Si vous choisissez occasionnellement le soja, optez pour le soja fermenté. Cela inclut le natto, le tempeh et la vraie soupe miso.

Seitan

Le seitan est très apprécié des végétariens et des végétaliens (végan), c’est un substitut de viande incroyable. Il entre dans la composition de nombreuses alternatives à la viande, qu’on trouve de plus en plus facilement en supermarchés et en boutiques bio. Le seitan se compose essentiellement de gluten. Un tel aliment va augmenter les attaques de la paroi intestinale, ce qui provoque à la longue une perméabilité intestinale avec toutes les conséquences négatives sur la santé. Ajoutez à cela le fait que ce n’est pas une protéine complète et qu’il est très riche en sodium, et il est clair que c’est un aliment santé à éviter. Juste une demi-tasse d’un seitan contient 576 milligrammes de sodium.

Meilleure option: Optez plutôt pour le tempeh. Le soja fermenté offre des avantages probiotiques.

 

Fraises non-biologiques

Quand il s’agit de fraises, choisissez-les toujours bio ou le mieux, provenant de votre jardin. Selon le Groupe de travail sur l’environnement, les fraises non biologiques se classent au premier rang de la liste des douzaines de saloperies.

Une enquête de Générations Futures a révélé que les fraises étaient infestées à 92 % par des résidus de pesticides. 37 molécules différentes ont été trouvées dans ces échantillons, parmi lesquels 8 perturbateurs endocriniens, c’est-à-dire des molécules perturbant le fonctionnement d’un organisme. L’enquête de Générations Futures révèle aussi que 2 échantillons de fraises françaises sur 26 contenaient un polluant organique persistant : l’endosulfan. Si les fraises françaises ne sont pas exemptes de tout reproche, elles font pourtant mieux que les espagnoles : 100 % de ces dernières sont contaminées par des résidus de pesticides. L’Espagne reste pourtant le 1er producteur mondial de fraises.Quant aux fraises espagnoles, 2 fraises sur 23 contenaient plutôt du carbosulfan, une substance contenue dans les pesticides. Un danger pour les femmes enceintes et les enfants, car ils « menacent le développement du fœtus et du jeune enfant même à faibles doses », précise la fondation.

Meilleure option : Choisissez-les bio. Cultivez les vôtres ou achetez directement auprès d’un maraîcher en saison et faites des conserves.

Merci de votre temps, à très vite !

Jérôme.B créateur du site le pouvoir des aliments.

La clé de voûte de votre santé

intestin

Comment prendre soin de son intestin ?

Télécharger ce guide gratuit de 19 pages

-Quels sont les aliments à éviter?
-Quels sont les aliments à favoriser?  

Source:

http://www.marieclaire.fr/

Dr. Josh Axe

Rejoignez-nous sur Facebook :https://www.facebook.com/lepouvoirdesaliments.fr

Pour ne rien rater de l’actualité de la page abonnez-vous en suivant les étages comme ci-dessous : S’abonner et voir en premier (merci) 😉

Merci de partager cet article sur Facebook! 👇 👇 👇 👇




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.