dysbiose obésité

Quels liens entre dysbiose et dépression ?

De récentes publications scientifiques évoquent une corrélation directe entre le déséquilibre du microbiote intestinal et les troubles psychiatriques. Ces études pointent le rôle d’un côlon malsain dans le déclenchement des problèmes mentaux. Cela ouvre de nouvelles perspectives pour la prise en charge et le traitement des pathologies cérébrales. Découvrez les liens entre dysbiose et dépression et leurs implications au plan alimentaire et sanitaire.

Dysbiose et dépression, des organes mutuellement affectés

A priori, ces deux maladies ne présentent aucun trait commun. Mais, la corrélation parait plus évidente lorsque vous vous intéressez aux parties du corps touchées. Les méninges et le côlon s’influencent réciproquement. Cela vaut à l’intestin le surnom de « deuxième cerveau ». Des scientifiques ont d’ailleurs identifié un axe de communication bidirectionnelle entre ces deux compartiments humains. Ils restent connectés par le nerf vague qui produit la majeure partie des neurotransmetteurs et sécrète la sérotonine ou l’hormone du bonheur. Les centres émotionnels et cognitifs du cerveau ainsi que les fonctions périphériques intestinales s’affectent mutuellement. Vos humeurs et changements de comportements peuvent donc déclencher la motilité du côlon, la production de mucine et la régulation de particules inflammatoires. De même, tout déséquilibre de l’écosystème intestinal impacte forcément le cerveau et peut générer des troubles cérébraux.

Dépression, un des symptômes de la dysbiose

La flore intestinale intègre plus de 100 billions de bactéries et joue un rôle déterminant dans le bon fonctionnement de notre organisme.

  • Elle favorise une digestion idéale des repas consommés.
  • Elle participe au métabolisme des comprimés.
  • Elle assure la modulation du système immunitaire et de l’axe corticotrope.
  • Elle renforce également la protection de la barrière stomacale.

Quant à la dysbiose, elle désigne un déséquilibre de la flore intestinale. Elle peut résulter d’une infection, d’une mauvaise alimentation ou d’une allergie médicamenteuse. Cette maladie peut endommager la muqueuse intestinale qui devient alors hyper perméable. Cela provoque généralement un passage des nutriments et des déchets du côlon dans le sang.

Connu sous le nom de syndrome de l’intestin poreux, ce phénomène incite le corps humain à déclencher ses mécanismes naturels de défense. Cela entraîne une inflammation chronique avec ses diverses manifestations au nombre desquelles figure la dépression. Affecté, le système nerveux impacte négativement le noyau du tractus solitaire. Ce dernier balance des projections noradrénergiques au niveau des organes régulateurs de l’anxiété comme l’amygdale, le cortex ou le système cholinergique. La dysbiose représente l’une des principales causes des pathologies psychiatriques. Elle peut aussi provoquer d’importants troubles de comportement.

Une alimentation équilibrée et saine permet de prévenir et de soulager rapidement la dysbiose et les problèmes dépressifs.

Nouvelles pistes pour prévenir et soulager la dépression

Un microbiote intestinal sain impacte positivement le fonctionnement du cerveau. Cela offre des perspectives très intéressantes pour une meilleure prise en charge des maladies cérébrales. Vous pouvez désormais remédier au stress et aux pathologies psychiatriques sans forcément recourir aux fameux antidépresseurs.

Traitement de la dépression par une alimentation adaptée

Les médecins ont l’habitude de prescrire des antidépresseurs aux patients qui souffrent de stress aggravé, de troubles comportementaux ou de pathologies psychiatriques. Malheureusement, ces médicaments ne représentent que des calmants avec un effet temporaire. Généralement, les problèmes resurgissent dès que vous arrêtez de les prendre. Vous devez vous attaquer à la souche de la dépression et non à ses symptômes. Comme indiqué précédemment, l’organisme déclenche ses propres mécanismes de défense pour contrer le syndrome de l’intestin poreux. Cela génère une inflammation chronique qui entraîne des troubles mentaux.

Pour remédier définitivement à ces problèmes comportementaux, privilégiez des aliments anti-inflammatoires.

  • Consommez des repas qui contiennent des probiotiques naturels. Vous les reconnaîtrez à leur goût fermenté.
  • Mangez également des fruits, des légumes et des bouillons d’os riches en acides aminés.
  • Évitez les mets transformés et réduisez aussi votre proportion de sucre.

Pour en savoir plus, consultez un nutritionniste qualifié. Une bonne alimentation permet de soulager et de guérir la dysbiose. Elle favorise une reconstitution rapide de la muqueuse intestinale et un rééquilibrage de l’écosystème en place.

Traitement de la dépression par des probiotiques

Cette solution permet de rétablir rapidement l’équilibre au niveau de votre écosystème intestinal. Ces médicaments fournissent à votre côlon un nombre suffisant de bonnes bactéries de différentes variétés. Cela soulage et guérit la dysbiose en temps réel. Vos problèmes de stress et de dépression disparaissent également dès l’assainissement et la reconstitution de votre microbiote intestinal. Vous devez absolument privilégier un probiotique de qualité pour espérer un rétablissement rapide. Assurez-vous qu’il contient des souches bactériennes scientifiquement et cliniquement éprouvées. Bien évidemment, vous devez demander les conseils de votre médecin traitant avant d’effectuer un choix.

En définitive, dysbiose et dépression représentent deux pathologies très liées. Elles touchent des organes qui s’affectent mutuellement. Un stress psychologique chronique peut impacter négativement vos fonctions gastro-intestinales tandis qu’une altération du côlon peut générer des troubles comportementaux. Fort heureusement, une bonne alimentation permet de remédier définitivement à ces maladies. Vous pouvez aussi recourir à des probiotiques. Les exercices de détente et de relaxation comme la méditation et le yoga vous aideront également à optimiser le fonctionnement de votre cerveau, de votre intestin et de votre système nerveux.

Jérôme.

Que diriez-vous de “forcer” votre intestin à améliorer votre santé !

X kilos en moins pour X confort intestinal en plus !

Pour en savoir plus télécharger cet ebook gratuitement.

intestin

Comment prendre soin de son intestin ?

Télécharger ce guide gratuit de 19 pages

-Quels sont les aliments à éviter?
-Quels sont les aliments à favoriser?  

Sources :

https://atlasbiomed.com/blog/stress-anxiety-depression-microbiome/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4879184/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6378305/

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/lepouvoirdesaliments.fr

Pour ne rien rater de l’actualité de la page, abonnez-vous en suivant les étapes comme ci-dessous : s’abonner et voir en premier (merci) 😉

Merci de partager cet article sur Facebook!👇👇👇👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.