Microbiote intestinal, ce que vos bactéries disent de vous.

Temps de lecture environ 7 minutes

Les bactéries, ces organismes microscopiques trop vite associés à des êtres indésirables. Notre corps en abrite une quantité considérable : 100 000 milliards. Près de dix fois plus que nos cellules ! Elles forment des microbiotes, de petits écosystèmes dans lesquels un grand nombre d’espèces de microbes, champignons et levures sont présentes simultanément, en véritable équilibre. En effet nous n’avons pas un, mais des microbiotes, chacun à un endroit différent : sur la peau, dans la bouche, le nez, la gorge et les oreilles, les poumons les parties génitales, l’intestin. On a découvert aussi un microbiote mammaire en fin de grossesse ou encore un microbiote placentaire. Tous se reconstituent en permanence. Ainsi, à peine sortie de votre douche, vous voilà recolonisé. Et c’est tant mieux parce qu’ils vivent en symbiose avec nous et nous rendent des services.

Le plus important de tous , celui où se trouvent 90 % des bactéries de notre corps est le microbiote intestinal. Des milliards de bactéries, indispensables à notre système immunitaire, peuplent notre intestin. Elles peuvent être de véritables amies pour une meilleure santé, ou les pires ennemies.

Chaque jour de nouvelles études passionnantes explorent le lien entre bactéries intestinales et aspects de la santé humaine. Connues depuis environ un siècle, on étudie sérieusement leur influence depuis seulement une vingtaine d’années. Les moyens technologiques récents permettent de faire des observations impossibles auparavant. Les bactéries intestinales ont plus d’impact sur notre santé, que ne le pensaient certains experts médicaux. (1)

Elles ne sont pas toutes égales. Les « bonnes » bactéries intestinales améliorent la digestion, renforcent le système immunitaire, fabriquent les vitamines dont notre corps a besoin, et assurent une bonne relation entre l’intestin et le cerveau. Alors que les « mauvaises » bactéries intestinales sont responsables « d’ infections récidivantes comme les cystites ou vaginoses, mais aussi d’anxiété ou de dépression. Elles peuvent également entraîner une inflammation intestinale responsable du syndrome de l’intestin irritable, intestin qui fuit, une prise de poids, du diabète, obésité. », comme l’explique le pharmacien biologiste André Burckel, auteur du régime microbiote.

L’équilibre du microbiote intestinal est très fragile. Entre 500 à 1000 espèces de bactéries différentes, jumelées avec d’autres micro-organismes vivent dans votre intestin.

À la manière d’une empreinte digitale, le microbiote de chaque personne est unique : le mélange de bactéries dans votre corps est différent de celui des autres. Cela dépend en partie du microbiote de vos parents, de l’environnement auquel vous êtes exposé dès votre naissance, de votre régime alimentaire et de votre mode de vie.

Les bactéries vivent partout sur votre corps, mas celles de votre intestin peuvent avoir le plus grand impact sur votre bien-être. Elles tapissent tout votre système digestif. La plupart vivent dans les intestins et le côlon (10 à 10 000 milliards dans un seul ml de selles prélevées dans le côlon). Elles affectent tout, de votre métabolisme à votre humeur en passant par votre système immunitaire.

La recherche suggère que les bactéries intestinales chez les personnes en bonne santé sont différentes de celles atteintes de certaines maladies. Les personnes malades peuvent avoir trop ou pas assez d’un certain type, ou peuvent manquer d’une grande variété de bactéries. On pense que certains types peuvent protéger contre les maux, alors que d’autres peuvent augmenter les risques.

Comment savoir si vos bactéries intestinales sont hors de contrôle ?

Ce n’est pas aussi simple que de savoir si vous avez de la fièvre, il n’existe aucun thermomètre pour prendre la température de vos bactéries. Mais des signes avant-coureurs communs peuvent vous indiquer que quelque chose ne va pas.

Signe 1: Problèmes digestifs

Si vous êtes confrontés à l’un des problèmes suivants

Gaz

Ballonnements

Brûlures d’estomac

Diarrhée

Constipation

Ce sont des signes d’un mauvais fonctionnement de l’intestin, un intestin équilibré aura moins de difficulté à traiter les aliments et à éliminer les déchets.

Signe 2 : Problèmes mentaux

Saviez-vous que la santé de votre intestin pourrait affecter la santé de votre cerveau?

C’est vrai. Les scientifiques ont déjà découvert que les bactéries intestinales produisent des neurotransmetteurs. Maintenant, ils se concentrent sur une autre tendance: les personnes atteintes de certains troubles mentaux ont également tendance à avoir des perturbations de leurs bactéries intestinales.

Si vous avez l’un de ces problèmes mentaux, votre bactérie intestinale pourrait être à blâmer:

Dépression et anxiété

Brouillard cérébral (2)

Bipolarité

Signe 3 : Un régime riche en sucre

Une alimentation riche en aliments transformés et en sucres ajoutés peut réduire la quantité de bonnes bactéries dans votre intestin. Ce déséquilibre peut augmenter les envies de sucre, ce qui peut endommager encore plus votre intestin. Des quantités élevées de sucres raffinés, en particulier de sirop de maïs à haute teneur en fructose, ont été associées à une inflammation accrue du corps. Celle-ci peut être le précurseur de plusieurs maladies et même de cancers. (3)

Signe 4 : Changements de poids involontaires

Prendre du poids ou perdre du poids sans modifier votre alimentation ni vos habitudes d’exercice peut être le signe d’un intestin malsain. Un intestin déséquilibré peut réduire la capacité de votre corps à absorber les nutriments, réguler la glycémie et stocker les graisses. La perte de poids peut être causée par une prolifération bactérienne intestinale (dysbiose), alors que le gain de poids peut être causé par une résistance à l’insuline ou l’envie de trop manger en raison de la diminution de l’ absorption des nutriments.

Signe 5 : Troubles du sommeil ou fatigue chronique

Un intestin malsain peut contribuer à des troubles du sommeil tels que l’insomnie ou un sommeil médiocre, et donc conduire à une fatigue chronique. La majorité de la sérotonine , une hormone qui influe sur l’humeur et le sommeil, est produite dans l’intestin. Ainsi, les lésions intestinales peuvent nuire à votre capacité à bien dormir. Certaines perturbations du sommeil ont également été associées à un risque de fibromyalgie .

Signe 6 : Carences en vitamines et minéraux

Un intestin en bonne santé joue également un rôle important lorsqu’il s’agit d’aider votre corps à produire et à synthétiser des vitamines et des minéraux. Lorsque certaines de vos bactéries intestinales sont éliminées, votre corps a plus de difficulté à se procurer suffisamment de vitamines et de minéraux essentiels comme :

Vitamine D

Vitamine K

Vitamine B12 et B7

Magnésium

Si vous êtes déficient (e) en l’une ou plusieurs de ces vitamines (vous pouvez vous renseigner en obtenant un examen médical simple de votre médecin), vous pourriez avoir un intestin malsain.

Signe 7 : Antibiotiques

Utilisés correctement, les antibiotiques sont l’une des plus grandes innovations de la médecine moderne, mais leur utilisation incorrecte peut créer des problèmes d’intestin. L’industrie alimentaire les utilise sans discernement sur les animaux d’élevage en usine. Certains médecins les utilisent même sur les infections virales (ce qui est inutile). Les antibiotiques éliminent les mauvaises bactéries, mais ils éliminent également bon nombre des bonnes bactéries intestinales essentielles à votre santé. La recherche suggère également que les bonnes bactéries éliminées par les antibiotiques ne se remplacent pas à moins d’intervenir.

Signe 8 : Problèmes de peau

Si vous présentez l’une de ces affections cutanées, cela peut être dû à un déséquilibre des bactéries intestinales :

Acné

Rosacée

Psoriasis

Eczéma

Il y a eu beaucoup de confusion au sujet des problèmes de peau. Cela provient en grande partie de l’idée commune (mais erronée) selon laquelle les symptômes d’une condition doivent apparaître au même endroit que la condition elle-même. Pour de nombreuses affections cutanées, le problème ne concerne pas la peau elle-même. C’est un intestin malsain. Les affections cutanées telles que l’ eczéma peuvent être liées à un intestin endommagé. L’inflammation dans l’intestin causée par une mauvaise alimentation ou des allergies alimentaires peut entraîner une « fuite » accrue de certaines protéines dans l’organisme, ce qui peut irriter la peau et provoquer des affections telles que l’eczéma.

Signe 9 : Maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes peuvent être difficiles à gérer, car le corps s’attaque littéralement à lui-même. Il peut être encore plus difficile de repérer la source du problème et d’y remédier. Mais de

plus en plus de recherches font le lien entre les maladies auto-immunes et les intestins malsains.

Signe 10 : Les intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires résultent de difficultés à digérer certains aliments (elles diffèrent d’une allergie alimentaire provoquée par une réaction du système immunitaire à certains aliments). On pense que les intolérances alimentaires peuvent être causées par une mauvaise qualité des bactéries dans l’intestin. Cela peut entraîner des difficultés à digérer les aliments déclencheurs et des symptômes désagréables tels que ballonnements, gaz, diarrhée, douleurs abdominales et nausées. Il existe certaines preuves que les allergies alimentaires peuvent également être liées à la santé intestinale 4.

Signe 11 : Stress chroniques et non gérés

Le stress peut vous épuiser, vous rendre anxieux et augmenter votre tension artérielle … et peut également faire des ravages sur votre ventre! Le stress est inévitable, peu importe les efforts que nous déployons pour l’éviter. Ce n’est pas un problème – jusqu’à ce que vous le laissiez continuer trop longtemps sans le gérer. Le stress non géré augmente les niveaux de cortisol, ce qui peut empêcher l’intestin de fonctionner correctement. Si vous avez été stressé au cours des derniers mois (ou des années, voire des décennies), mais n’avez pas agi pour gérer votre stress, vous avez plus de risques d’avoir les intestins malsains.

Comment obtenir des bactéries intestinales saines ?

Si l’un des signes ci-dessus vous semble familiers, la piste de vos bactéries intestinales est sans doute la voie à suivre pour améliorer votre santé.

Parfois le microbiote intestinal ou la flore est tellement déséquilibrée qu’au départ, une cure de bouillons d’os pourra être nécessaire. Pour des résultats durables, elle doit nécessairement être associée à une transformation en profondeur de son alimentation.

Plus les espèces de bactéries sont diverses, mieux c’est. Cette diversité se trouve dans l’alimentation, il est essentiel de consommer des légumes et fruits frais, pas seulement pour leurs fibres, mais parce qu’ils ont leur propre microflore qui enrichir le nôtre.

Un régime type « occidental » riche en sucres et en matières grasses et pauvres en fibres peut tuer certaines espèces de bactéries, ce qui rend votre microbiote moins diversifié.

L’exercice physique peut également favoriser la croissance d’une variété de bactéries intestinales. Avoir un microbiote intestinal plus varié peut favoriser une meilleure santé.

Incorporez des prébiotiques et des probiotiques dans votre alimentation. Les prébiotiques sont des fibres que nous ne digérons pas, mais qui sont digestibles par les bactéries commensales de notre côlon et donc les nourrissent. Prendre des suppléments probiotiques en gélules n’est pas une bonne solution. Les experts affirment qu’il est nécessaire de poursuivre les recherches pour identifier précisément les types de bactéries responsables de certains maux.

Tournez-vous vers les produits lacto-fermentés pour vos apports de probiotiques : choucroute, miso

Jérôme.B

Que diriez-vous de “forcer” votre intestin à améliorer votre santé ! Pour en savoir plus télécharger cet ebook gratuitement.

intestin

Comment prendre soin de son intestin ?

Télécharger ce guide gratuit de 19 pages

-Quels sont les aliments à éviter?
-Quels sont les aliments à favoriser?  

Rejoignez-nous sur Facebook :https://www.facebook.com/lepouvoirdesaliments.fr

Pour ne rien rater de l’actualité de la page, abonnez-vous en suivant les étages comme ci-dessous : s’abonner et voir en premier (merci) 

Merci de partager cet article sur Facebook!👇👇👇👇

Sources:

1: https://blog.paleohacks.com/7-signs-your-gut-bacteria-are-out-of-whack/?utm_source=paleohacks&utm_medium=Social&utm_campaign=gutbacteria#

2: https://www.thehealthy.com/digestive-health/silent-signs-microbiome-trouble/

3: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29154194

4: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5228404/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.