5 tests pour savoir si votre intestin fuit.

Temps de lecture : environ 10 minutes

Il existe de nombreux tests pour savoir comment se porte votre intestin, cet article va vous permettre de vous tester, et de trouver des solutions pour avoir la paix avec votre transit.

Les intestins qui fuient ou perméabilité intestinale font l’objet de beaucoup d’attention, de plus en plus de personnes s’interrogent sur leur problème de santé, et se demandent si leur soucis ne viendrait pas de leur boyau.

Vous présentez des symptômes tels que : ventre gonflé, ballonnement, diarrhée, constipation, fatigue, en manque de sucre, maux de tête, moral dans les chaussettes… Si tel est le cas, vous devriez envisager sérieusement de subir un test de l’intestin qui fuit.

Votre intestin abrite des milliards de bactéries bonnes ou mauvaises. Vous avez 10 fois plus de bactéries dans votre système gastro-intestinal que de cellules dans votre corps. Vous pourriez dire que vous êtes plus bactérien qu’humain. Ce système très sophistiqué abrite 75 à 80 % de votre système immunitaire, 95 % de la sérotonine et de la dopamine de votre corps, les hormones du bien-être ne se trouvent pas dans le cerveau, mais bien dans votre intestin. Ce système communique ensemble grâce au nerf vague.

L’hyperméablité intestinal vous concerne-t-il ?

Une augmentation de la perméabilité se produit lorsque la barrière entre l’intestin et la circulation sanguine (membrane muqueuse) n’empêche pas des molécules potentiellement nocives d’entrer dans la circulation sanguine ce que l’on appelle le syndrome de l’intestin qui fuit. Ces molécules comprennent de grosses particules graisseuses, des toxines et des bactéries, susceptibles de provoquer un dysfonctionnement de l’intestin et une inflammation généralisée du corps, contribuant ainsi à des problèmes de santé chroniques. Selon de nombreux experts, des fuites intestinales peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé généralisé, notamment :

Réactions auto-immunes

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin (incluant le SCI et la colite ulcéreuse)

Trouble de l’apprentissage, comme l’autisme

Allergies alimentaires ou sensibilités

Asthme

Troubles cutanés tels que l’eczéma et le psoriasis

Arthrite et autres douleurs corporelles

Une plus grande chance de développer un diabète

Fatigue

Changements d’humeur, de poids et d’appétit …

Comment savoir avec certitude si vous souffrez d’un intestin poreux? Il existe des tests pour le faire. Si vous souffrez de plusieurs des symptômes évoqués plus haut, sans doute que votre intestin n’est pas en parfaite santé. Pas de panique, il existe des solutions à mettre en œuvre pour « restaurer » votre intestin. Mais avant de se lancer dans un « traitement alimentaire », vérifions si votre intestin souffre, des tests spécialisés existent, ce ne sont pas des tests habituels (endoscopie ou coloscopie).

Quels sont les tests ?

Test direct

1- TEST AU LACTULOSE ET AU MANNITOL

Ce test est conçu pour évaluer le degré de perméabilité de votre intestin, ainsi que le degré d’ouverture ou de fermeture des jonctions de votre paroi intestinale (les jonctions serrées). Cette malabsorption est mesurée en buvant une quantité bien définie de sucre, de lactulose, une grosse molécule, et de mannitol, une petite molécule d’alcool sucrée utilisée comme édulcorant.

Au cours des 6 prochaines heures, votre urine est testée et le taux de sucre en présence indique l’importance de la malabsorption. La présence de lactulose signifie que de plus grosses molécules peuvent passer à travers votre paroi intestinale, ainsi le syndrome de l’intestin qui fuit pourrait être mis en évidence.

Bien qu’il s’agisse d’un test logique pour indiquer le fonctionnement de la paroi intestinale, ce test peut également être affecté par d’autres facteurs concurrents dans le corps qui pourraient rendre le résultat incertain. Des études ont montré que, bien que simple à prendre, le test nécessite plus de développement pour réduire les facteurs gênant et permettre ainsi de mesurer des résultats clairs.

2. TEST DE LA ZONULINE DANS LE SANG

C’est le seul test sanguin qui semble vraiment prometteur pour détecter la perméabilité. La Zonuline a pour effet de « persuader » vos jonctions intestinales de s’ouvrir. Elle régule la fonction de la barrière intestinale et détermine ce qui reste dans votre intestin et ce qui passe à travers. Si vous avez plus de Zonuline, les ouvertures des parois de l’intestin peuvent augmenter. De cette façon, le test  montre s’il y a perméabilité ou « fuite ».

Cependant, la Zonuline n’est pas la « méchante ». C’est la « gardienne » naturelle qui régule l’ouverture de la paroi de l’intestin pour permettre aux macronutriments de rester sains dans le fonctionnement régulier de nos intestins. C’est tout simplement dans le cas où il y aurait trop de Zonuline qui pourraient exacerber les effets de l’intestin qui fuit.

La recherche de taux de Zonuline dans le sang est donc une méthode efficace pour comprendre le potentiel de gravité de votre intestin qui fuit.

Selon le degré de concentration de votre Zonuline par rapport aux niveaux « normaux », ce test peut également révéler, avec des informations nutritionnelles solides et détaillées, que certains aliments que vous mangez sont peut-être la cause qui entraîne une augmentation du taux de Zonuline.

De cette manière, le test de dosage de la Zonuline dans le sang est très efficace pour identifier les problèmes de votre mode de vie. Vous constaterez peut-être, par exemple, que votre amour de longue date pour le pain blanc est en fait très déconseillé pour votre système. Le gluten (protéine présence dans le blé) et la caséine (protéine du lait) sont responsables de l’augmentation de la Zonuline.

Test indirect (tests qui ne testent pas directement la présence de fuites intestinales, mais aident au diagnostic)

3. TEST DES MATIÈRES FÉCALES OU DES SELLES

Et oui, votre « caca » est un super allié pour connaître l’état de votre intestin. C’est un peu déconcertant de se confronter à quelque chose qui reste normalement « hors de vue, loin de tout esprit », mais le bon vieil échantillon de selles peut être un indicateur essentiel de l’état de votre santé intestinale. Il provient, après tout, « directement de la source ».

Pour rendre la situation plus inconfortable, ce test ne requiert pas non plus un seul prélèvement de selles, mais deux pour répondre aux exigences du test.

La clé est de prendre les deux échantillons à égale distance. Heureusement, cela se synchronise avec ce qui peut-être votre mouvement « régulier » d’environ un jour d’intervalle. Toute autre distance supérieure à 12 heures devrait fournir les résultats des tests requis.

Cet intervalle de temps montrera les différences dans vos échantillons qui peuvent être analysés pour montrer à quel point vos niveaux de bactéries bonnes et mauvaises ont changé. Si la quantité de levure change, et les niveaux d’enzymes digestives présentes qui indiquent l’intestin réagissent aux conditions. En outre, ce test vous indiquera si votre fonction immunitaire se porte bien ou s’il y a inflammation.

En bref, tester vos selles est normalement une méthode raisonnable pour obtenir un « direct » de votre santé intestinale, de ce qu’elle fait et de la qualité de fonctionnement du moteur, pour ainsi dire. Cependant, malgré le fait que les deux tests soient séparés pour fournir une base de référence et plus d’informations pour déterminer le fonctionnement réel de l’intestin, ce test n’est toujours pas un indicateur complet à 100 % de ce qui se passe dans votre intestin. La raison en est que de nombreuses bactéries et maladies n’apparaîtront pas dans vos selles. Au lieu de cela, elles sont conçues pour rester dans la muqueuse intestinale. Cela signifie que nous avons un aperçu incomplet de votre santé intestinale avec un test de selles, car il ne peut montrer que certains des symptômes et généralement pas tout ce dont nous avons besoin pour obtenir une image vraiment complète. (mais cela aide quand même…)

4. TEST D’INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE 

Vous devez identifier vos sensibilités alimentaires si vous pensez que votre intestin a des fuites, car la plupart des personnes ayant des fuites intestinales finissent par développer des sensibilités — et les ignorer peut les aggraver. Il est essentiel de résoudre les intolérances alimentaires à temps. S’il existe des substances dont vous pouvez comprendre qu’elles vont régulièrement nuire à votre santé, et au travail de votre corps, vous devez vous renseigner sur elles et prendre des mesures pour limiter leur inclusion dans votre alimentation et votre mode de vie habituel. Ce n’est peut-être pas la moitié de la bataille, mais vous pouvez certainement éviter beaucoup de mal en vous familiarisant avec les réactions de votre corps à certains aliments. Les particules qui atteignent la circulation sanguine en raison du syndrome de l’intestin qui fuit poussent votre système immunitaire en état de surmenage : rechercher ce type de réaction est donc la première étape pour lutter contre les intolérances.

La prévention, via la compréhension, est toujours la première mesure à prendre.

Une allergie alimentaire est une réaction indésirable à un aliment donné. Une intolérance alimentaire est un peu plus grave, car elle souligne les substances que votre corps ne devrait tout simplement pas ingérer. Les tests peuvent être difficiles, tout simplement parce qu’il existe des centaines de coupables potentiellement dangereux qui pourraient perturber le bon fonctionnement de votre système. Les tests d’intolérance alimentaire impliquent de comparer à une liste d’aliments que vous avez fournis et que vous trouvez problématiques. Cela peut impliquer une quantité importante d’introspection et d’évaluation pour déterminer quels aliments peuvent vous causer du tort. Beaucoup de gens hésitent à pointer du doigt leur casse-croûte préféré, même s’il s’agit clairement d’une chose dont le corps ne veut pas.

L’immunoglobuline G, ou IgG représente 75 % des anticorps le plus commun du corps. Le dépistage de sa présence via un simple prélèvement de sang par piqûre au doigt peut fournir les informations nécessaires pour identifier des intolérances alimentaires spécifiques basées sur le système immunitaire, basées sur les niveaux d’IgG mesurés. Vous ingérez un certain aliment et, si vous avez une intolérance, votre corps réagira par une réponse inflammatoire. Les niveaux d’IgG augmentent et indiquent par conséquent votre degré de sensibilité à cet aliment.

Le test sanguin aide à former une image qui peut-être adaptée à un régime personnalisé de vitamines et de suppléments, vous permettant ainsi de passer à un état nutritionnel optimal, ou du moins plus équilibré, répondant à vos besoins particuliers.

Recherche d’autres conditions oubliées causant des fuites intestinales.

5. LE TEST RESPIRATOIRE AU LACTULOSE DE 3 HEURES (TEST DE SIBO)

Il est difficile de vraiment comprendre ce qui se passe dans l’intestin grêle. Il s’agit d’un environnement long qui signifie que l’utilisation d’un endoscope ne va pas très loin, tandis que des mesures plus radicales telles que la coloscopie n’analysent que la partie terminale de l’intestin.

Heureusement, il est possible d’obtenir une image des niveaux d’activité bactérienne de votre intestin grêle et du potentiel de SIBO via un test. Étant donné que le corps humain ne peut ni digérer ni absorber le lactulose, car il ne possède pas les bactéries nécessaires, son introduction dans le système produira un gaz créé en tant que sous-produit de la bactérie intestinale qui tente de se nourrir des glucides de lactulose. Cela produit différents niveaux d’hydrogène (H) ou de méthane (M) dans les poumons et donc votre haleine

Le test peut être pris à la maison ou au laboratoire. Vous devez d’abord jeûner pendant 12 heures après un régime spécial pendant les 2 jours précédents pour préparer les conditions intestinales en vue d’un test précis. Cela signifie supprimer les aliments en fermentation qui peuvent interférer avec les bactéries et donner de faux résultats.

Tout d’abord, vous respirez dans un tube pour créer un niveau de base de H et M, puis vous buvez la solution de lactulose. En respirant simplement de nouveau dans le tube toutes les vingt minutes, vous testez l’évolution des niveaux H et M. Le résultat SIBO est positif si H et/ou M augmentent après la prise de lactulose.

Vous devez tester à la fois H et M. En effet, bien que les deux soient produits à partir de l’intestin, chez de nombreuses personnes, les niveaux de H sont trop faibles pour être détectés. Par conséquent, nous nous appuyons sur les niveaux M pour développer des résultats fiables. Bien que ce test diagnostique le SIBO à la fin de l’intestin grêle, il peut ne pas être aussi complet qu’un test de glycémie similaire qui nous indique ce qui se passe dans les premières parties de l’intestin. Cependant, comme il est si simple à entreprendre et que les résultats sont encore plus fiables, plus le test est long, le test respiratoire au lactulose est considéré comme l’option idéale pour comprendre le SIBO.

Comment se tester gratuitement ?

Si vous n’aimez pas l’idée de payer pour des tests coûteux comme ceux qui sont ci-dessus, vous pouvez envisager de réaliser un test holistique plus simple à deux niveaux.

Voici comment moi, j’ai procédé.

Tout d’abord, j’ai comparé mes antécédents médicaux avec tous les signes de fuites intestinales.

Après avoir constaté plusieurs signes : sensibilités alimentaires, douleurs au ventre, brûlures d’estomac, brouillard cérébral, fatigue inexpliquée, j’ai décidé qu’il y avait « probabilité de fuites intestinales ».

Étant donné que je n’avais pas pu trouver d’autres diagnostics pour ma collection de symptômes, j’étais plus qu’heureux d’avoir enfin une hypothèse de travail.

Ensuite, j’ai décidé de m’engager dans un « traitement d’élimination » pendant 90 jours : suppression de tous les produits à base de glutenproduits laitiers, sucre raffinés, les plats industriels, associés à des suppléments intestinaux intelligents tels que la L-Glutamine, des bouillons d’os et des probiotiques.

Si au bout de 90 jours, mes signes de fuite intestinale avaient disparu ou avaient été sérieusement atténués, c’était parce que j’avais fait la paix avec mon intestin poreux.

Au cours du premier mois de ce protocole, j’ai déjà constaté une diminution ou une élimination de la majorité des symptômes.

Douleurs d’estomac disparues, brûlures d’estomac inexistantes, selles de plus en plus régulières, meilleur moral. C’était incroyable !

Et après 3 mois, je me sentais de mieux en mieux.

Par exemple, je me réveillais le matin plein d’énergie, j’ai travaillé toute la journée avec une concentration intense (et sans café !) Et j’ai même remarqué à quel point il était plus facile de gagner du muscle maigre (probablement parce que mon corps a finalement pu absorber toute la nutrition).

Bien que je ne puisse pas être sûr à 100 % que mon intestin était percé, je peux être certain que le protocole de récupération de ce type a permis de résoudre mes problèmes de santé. Et pour moi, c’est toute la preuve dont j’ai besoin.

Bien sûr, ce n’est que ma propre expérience. Vos résultats seront différents, car le corps de chacun est différent.

Mais la chose qui est la plus importante est que vous avez le pouvoir. Tout d’abord, vérifiez vos antécédents médicaux personnels. Ensuite, réfléchissez à un protocole de 90 jours sur les fuites digestives comme moi et voyez ce que vous ressentez à la fin.

Il ne vous reste plus qu’à tester, c’est le seul moyen de le savoir !

À votre intestin sain ! 

Jérôme.B

intestin

Comment prendre soin de son intestin ?

Télécharger ce guide gratuit de 19 pages

-Quels sont les aliments à éviter?
-Quels sont les aliments à favoriser?  

Source :

https://www.mindbodygreen.com/0-10541/4-tests-to-determine-if-you-have-a-leaky-gut.html

https://universityhealthnews.com/daily/digestive-health/leaky-gut-test/

https://www.truehealthlabs.com/Leaky-Gut-Test-Lactulose-Mannitol-p/gen_intestinal_perm_assess.htm

https://draxe.com/leaky-gut-test/

https://happymammoth.co/leaky-gut-test/

https://ndnr.com/gastrointestinal/leaky-gut-is-there-a-test-for-that/

https://experiencelife.com/article/tests-for-leaky-gut-syndrome/

https://goodbyeleakygut.com/tests-symptoms-leaky-gut/

Rejoignez-nous sur Facebook :https://www.facebook.com/lepouvoirdesaliments.fr

Pour ne rien rater de l’actualité de la page, abonnez-vous en suivant les étapes comme ci-dessous : s’abonner et voir en premier (merci) 😉

Merci de partager cet article sur Facebook! 👇 👇 👇 👇

4 commentaires sur “5 tests pour savoir si votre intestin fuit.”

  1. Avatar

    Bonjour et merci pour cet article très complet sur l’importance de la santé intestinale.
    J’ai une petite question, peut être inutile, mais j’aimerais en savoir plus.
    Si vous avez éliminé vos symptômes au bout de 90 jours avec juste un changement d’alimentation, quel est finalement l’intérêt de tous les tests que vous présentez ?

    1. Jérôme

      Bonjour Charles, merci pour votre question. Dans cet article, je détaille les tests que je connais pour détecter le syndrome de l’intestin qui fuit, libre aux gens d’essayer le ou les tests qu’ils veulent.

  2. Avatar

    Bonjour,
    Je voulais savoir si vous aviez essayé un de ces tests ? Lequel est le meilleur et le moins invasif ?
    N’ayant pas beaucoup de temps, je cherche un test assez rapide mais tout de même efficace.
    J’ai en effet pas mal des symptômes cités et j’ai déjà arrêté les plats industriels, trop sucrés, etc mais pas encore le gluten.
    Merci !

    1. Jérôme

      Bonjour Alban,
      Si vous manquez de temps, le test de la zonuline dans le sang peut vous aider à détecter le syndrome de l’intestin qui fuit, comme vous consommez encore du gluten ce test va vous permettre de voir votre réaction à cette protéine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.